Autres
Sites à voir
Autres
Autres
Événement
Accès
À proximité

Tokyo, cette ville ultra moderne, elle n’était pas toujours une ville aussi colossale à présent. Avant d’évoluer vers Tokyo, sa ville d’origine « Edo » déborde d’énergies et d’opportunités. L’histoire de 400 ans de transformation d’Edo à Tokyo est quelque chose de gigantesque, d’extraordinaire et d’indescriptible. Les mots ne suffisent pas de tout raconter de l’histoire et le Musée d’Edo-Tokyo vous servira. Fondé en 1993, ce musée est relativement nouveau par rapport aux autres musées tokyoïtes, et dispose d’une exposition permanente exceptionnelle qui permet de lier ensemble Edo et Tokyo à travers une série des artefacts, des répliques à l’échelle de grandeur nature et des modèles miniatures. Les exhibitions sont tellement complexe et convaincant que tout le monde a l’impression de vivre l’évolution d’Edo à Tokyo. Ce musée incomparable donne une reconnaissance d’ampleur de l’histoire de Tokyo pour les locaux tout en donnant une nouvelle perspective de Tokyo et de son histoire d’origine pour les touristes.

Expositions permenentes

L’exhibition permanente est divisée en deux sections, Edo Zone et Tokyo Zone. Ces deux zones se réunit pour raconter de l’histoire de transition d’Edo à Tokyo.

Edo Zone - 江戸ゾーン

Le modèle miniature de la ville d'Edo

Edo zone vous introduit l’histoire d’Edo, particulièrement une vie de paysans à l’époque avec une exposition distinguée. Ce prédécesseur de Tokyo a une histoire unique de l’ondulation, était une dernière ère du Japon iconique de l’esprit de samurai.

Sous la règne du clan Tokugawa, Edo a prospéré pour représenter l’une des plus grandes métropoles du monde. La particularité de la Edo Zone est les répliques miniatures de deux zones de paysan et de composés seigneuriaux féodaux, et un modèle extensif de la structure d’Edo qui est plutôt centralisé autour de château d’Edo extravagant.

Les modèles à l’échelle de grandeur nature de maisons paysannes font partie de la exhibition également, montrant auprès des visiteurs comment le style de vie d’Edo a influencé notre vie moderne.

Les marchands ont joué un rôle important dans le sphère d’Edo, puisqu’ils étaient pionniers de l’économie basée sur la monnaie, et tout comme l’exhibition de paysan, leurs styles de vie aussi sont exposés à travers des modèles miniatures et grandeur nature.

Les loisirs et les arts sont également présents, avec de nombreux livres et peintures conservés exposés dans la zone. Edo Zone voit sa fin comme l’empire d’Edo s’effondre en 1867, malgré son succès de remplacer Kyoto comme une capitale a posteriori de Japan.

Japon se change vers une nouvelle ère de la occidentalisation et ultime ment, il s’agit d’une véritable naissance de Tokyo.

Tokyo Zone - 東京ゾーン

Reproduction de la cuisine de Showa

La deuxième partie de l’exhibition permanente est la Tokyo Zone. Cette zone éclaire la prospérité de Tokyo (littéralement «capitale de l'Est»), à partir de la restauration de Meiji. La restauration de Meiji était une ère de changement qui a finalement déclenché la occidentalisation.

Le gouvernement japonais à l’époque a visé à renforcer les pouvoirs militaires et à booster son économie et en conséquence le Pay du soleil levant a connu une intense révolution industrielle.

Bien que Tokyo aie connu des difficultés comme le Première Guerre Mondial ou le grand séisme de Kanto pendant cette période, elle a fait des progrès de toute vitesse en surmontant ces adversités. La Tokyo Zone représente une longue histoire de la restauration de Meiji et du début de l’année 1900 à travers des mots, des artefacts et des peintures.

Plus tard, Japon entre la période de la Seconde Guerre Mondiale. Deuxième partie de la Tokyo Zone, des artefacts de l’époque vous racontent la misère de la guerre et vous racontent aussi comment Tokyo a évolué vers l’une des plus grandes villes dans le monde.

Avec une section «Laboratoire de musée» à la fin, vous pouvez avoir une expérience avec des gadgets et des objets de l'après-guerre. La Tokyo Zone rassemble les débuts de Tokyo et de Tokyo que nous connaissons aujourd'hui.

D’autres exhibitions

Mis à part l’exposition permanente, il existe l’exposition spéciale et l’exposition vedette. Ces deux expositions continuent pendant 1~3 mois, et soulignent de certains termes connectant Edo et Tokyo.

Ces exhibitions exposent des artefacts qui sont rares et pertinents. On a besoin d’une entrée additionnelle, il vaut certainement une visite si vous trouvez l'un des thèmes ou des expositions intrigantes.

Événements

Summer Night Museum (Juillet - Août)

Un événement occasionnel en été est Summer Night Museum. Tous les vendredis, de juillet à août, le Musée d’Edo-Tokyo est ouvert jusqu’à 21h. Après 17h30, l’admission est gratuite pour tous les étudiants avec un identifiant valide (aucun rapport avec la nationalité) ! Amusez-vous de la nuit exceptionnelle au Musée d’Edo-Tokyo pendant l’été.

Programme d'expérience culturelle traditionnelle pour les visiteurs étrangers (toute l’année) - 外国人向け伝統文化体験プログラム

Quoique tous les autres événements se tiennent en japonais, cet événement est spécialement programmé pour les visiteurs étrangers. Avec une guide en anglais, il vous fournit 30 minutes d’expérience pratique culturel.

Vous pouvez regarder (et essayer). Divertissement et jeux de style Edo, tels que le wazuma (tours de magie traditionnels), le kamikiri (découpage de papier improvisé) et le kyokugei (acrobatie traditionnelle). Cette activité unique est gratuite, et vous pouvez confirmer la date et le temps sur le site web.

Museum Talk (toute l’année)

Attention, cet événement est unique en japonais.

Museum Talk est un programme d’orientation du musée. L’orientation est gratuite, et vous pouvez comprendre à fond les exhibitions permanentes. Chaque vendredi, commence à 16h.

Edohaku Yose - えどはく寄席

Attention, cet événement est unique en japonais.

Cet événement est en plein dans le mille pour ceux qui s’interessent à être témoin de la culture d’Edo et de Showa. Pendant le printemps, l’été et les vacances d’hiver de Japon, des épreuves spéciales ont lieu tous les jours au Musée Edo de Tokyo.

Bien qu'elles soient entièrement en japonais, les barrières linguistiques sont moins préoccupantes, car il y a des scènes musicales telles que le koto (instrument traditionnel japonais, comme une longue harpe rectangulaire jouée en position assise).

D'autres spectacles, tels que le rakugo (conte comique) et le koudan (conte traditionnel) peuvent être plus difficiles à suivre. Cet événement est gratuit aussi.

Accès

Station la plus proche: Station de Ryogoku 両国駅 (ligne JB21 de JR Chuo-Sobu, ligne E12 de Toei Oedo)

Depuis la gare de Shinjuku 新宿駅

【Quartier Shinjuku】Ligne JR Chuo-Sobu / pour Tsudanuma
→【Ryogoku Sta.】Depuis la sortie ouest → environ 5 minutes à pied

Depuis la gare de Tokyo 東京駅

【Tokyo Sta.】ー JR Yamanote Line / pour Shinjuku
→【Yoyogi Sta.】ー Ligne locale Chuo Sobu / pour Tsudanuma
→【Ryogoku Sta.】Depuis la sortie ouest → environ 5 minutes à pied

Depuis l'aéroport de Narita 成田空港

【Narita Aéroport Sta.】ー Skyliner / pour Keisei Ueno
→【Nippori Sta.】ー JR Yamanote Line / pour Ueno
→【District d'Akihabara】ー Ligne locale JR Chuo-Sobu / pour Chiba
→【Ryogoku Sta.】Depuis la sortie ouest → environ 5 minutes à pied

Depuis l'aéroport de Haneda 羽 田 空港

【Haneda Aéroport Sta.】ー Tokyo Monorail Aéroport Express Line / pour Hamamatsucho
→【District de Hamamatsucho】ー Ligne rapide JR Keihin Tohoku / pour Omiya
→【District d'Akihabara】ー Ligne locale JR Chuo-Sobu / pour Chiba
→【Ryogoku Sta.】Depuis la sortie ouest → environ 5 minutes à pied

Information

Destinations à proximité